breaking news

ACTIVITES EN PARTENARIAT

Depuis le coup d’Etat de 1999, la LIDHO n’a cessé de mobiliser la société civile ivoirienne, voire africaine, pour un retour de la paix et de la stabilité en Côte d’Ivoire. Les résultats palpables de cet engagement peuvent s’observer à deux niveaux :
 La création d’une plate-forme d’organisations de la société civile appelée Convention de la Société Civile Ivoirienne (CSCI) comprenant des organisations issue des confessions religieuses, de la chefferie traditionnelle, du secteur privé, des syndicats et des ONG. La CSCI a fait plusieurs propositions et activités de sensibilisation et de lobbying, à différents stades d’évolution de la crise ivoirienne.
 L’implication effective aux côtés d’autres acteurs (le Collectif de la Société Civile pour la Paix), dans une campagne de paix qui a sillonné plus de 65% du territoire national en vue de réduire les effets de la guerre.
Par ailleurs, pour être efficace dans les actions en faveur des femmes, la commission « Femme et Enfant » de la LIDHO a travaillé en coopération avec le Réseau Ivoirien des Organisations Féminines (RIOF).
Dans le cadre de la CSCI, la LIDHO a établi des relations privilégiées de collaboration avec Amnesty International-Section Côte d’Ivoire, Le Mouvement Ivoirien des Droits de l’Homme, la Coalition des Femmes Leaders de Côte d’Ivoire (CFELCI) et l’Association des Femmes Juristes de Côte d’Ivoire (AFJCI).