breaking news

LA LIDHO A LA HAYE AUPRES DES VICTIMES

janvier 29th, 2016 | by LIDHO

La Ligue Ivoirienne des Droits de l’Homme à travers la FIDH soutien les victimes de la crise post électorale dans le procès Laurent GBAGBO, Charles Blé GOUDE contre le procureur qui s’ouvre le 28 janvier 2016 à la Cour Pénale Internationale à la Haye.

La LIDHO est représentée par son Secrétaire Général NETH Willy Alexandre.

Pour rappel,quatre (04) charges de crimes contre l’humanité ont été retenues contre Laurent GBAGBO et Charles Blé GOUDE : le meurtre, le viol, les autres actes inhumains ou – à titre subsidiaire – la tentative de meurtre, et la persécution perpétrés dans le contexte des violences post-électorales en Côte d’Ivoire. Au cours de la crise, déclenchée après 28 novembre 2010 et le refus de Laurent GBAGBO de reconnaître sa défaite à l’élection présidentielle, au moins 3000 personnes ont été tuées et plus de 150 femmes violées.

Charles Blé GOUDE est jugé pour avoir joué un rôle central dans le « cercle restreint » de Laurent GBAGBO, servant d’intermédiaire entre ce dernier et les mouvements de jeunes patriotes, donc le COJEP dont il était président.

Les victimes de la crise post électorale participeront au procès. Au total, 668 d’entre elles ont été autorisées à rejoindre la procédure, 199 à l’encontre de Laurent GBAGBO et 469 à l’encontre de Charles Blé GOUDE.

La LIDHO se félicite de la participation de toutes ces victimes dans ces procédures et fait le vœu cher qu’elles obtiennent réparation afin que cesse l’impunité dans nos Etats.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *